5 astuces pour bien communiquer avec la CAA

Youpi ! Vous avez un outil de communication alternative et augmentée pour aider votre enfant à communiquer.

Vous savez qu’il faut que vous parliez tout en pointant les pictogrammes correspondants dans l’outil (la modélisation). Mais en pratique, c’est difficile. Cela ne vous semble pas très naturel et vous avez peur de vous y prendre mal.

Pas de panique… tout le monde passe par là ! Voici nos 5 astuces pour vous lancer en toute confiance.

1. Mettez-vous à l’aise…

Avec un nouvel outil de communication entre les mains, c’est normal de se sentir un peu dépassé.

Qu’est-ce qui vous aidera à intégrer la CAA dans votre quotidien ? Faire une demi-heure « papote CAA » avec votre conjoint le soir, vous focaliser sur un « mot de la semaine », imprimer des tableaux de communication pour l’heure du bain ?

Fixez-vous des objectifs réalistes pour vous sentir à l’aise en communiquant avec le dispositif.

2. Laissez du temps

Et si vous parliez trop ?! Après un commentaire ou une question, comptez jusqu’à 10 (au moins) dans votre tête avant de dire autre chose.  Beaucoup de personnes avec des besoins complexes en matière de communication nécessitent plus de temps pour trouver leur message et coordonner leurs mouvements. Laissez-leur du temps.

C’est vrai aussi à plus longue échelle. Imaginez la scène avec un bébé de 8 mois… « mais ça fait 8 mois que je lui cause et il ne répond pas, j’abandonne ! ». Evidemment c’est absurde, et pourtant on voit ce type de réaction avec la CAA. Souvenez-vous que l’apprentissage du langage prend du temps. On est là pour le long terme.

3. Emmenez-le… toujours et partout

Comment faire pour que le dispositif de communication soit toujours à portée de main ?

C’est difficile de prévoir les moments les plus propices à la communication, donc prenez l’habitude de l’emporter tout le temps. Clés, téléphone, CAA !

4. Prenez plaisir

Si l’utilisation de la CAA vous semble fastidieux et pesant, il y a des chances que votre proche le ressente aussi.

Comment faire pour mieux vous amuser ? Notez les activités qui vous font plaisir ensemble et réfléchir à comment y intégrer la CAA naturellement.

On apprend mieux en jouant.

5. Soyez indulgent envers vous-même…

En tant que bon partenaire de communication, on essaie de parler avec l’outil et transmettre notre confiance et enthousiasme. Cependant, c’est normal de tâtonner au début, le dire permet de dédramatiser l’apprentissage pour votre proche aussi : « Hm, je veux dire – tomber – mais je ne sais pas où c’est, je vais chercher avec la loupe… T – O – M… ah, le voilà ! ».

Vous n’avez pas parlé CAA cette semaine ? Pardonnez-vous et reprenez là où vous en étiez. La culpabilité ne fait que nous alourdir, relâchez-la. Entourez vous de personnes qui soutiennent votre démarche (en personne ou en ligne) et continuez sur le chemin de la communication.

FAQ

Afin de se retrouver dans les différentes expressions propres à la Communication Alternative et Augmentée, HappyCap Foundation vous propose une Foire à Questions (FAQ) de la CAA :