Choisir ses outils de CAA

« Vous allez voir, il y a beaucoup de dispositifs de communication différents pour des besoins différents ou similaires. Bref, ce n’est pas toujours facile de choisir. Et comme choisir, c’est renoncer, il faut bien dire qu’on a parfois la trouille de se tromper.
Pas d’inquiétude, HappyCAA peut vous aider à vous y retrouver. »

L’équipe HappyCAA

Il existe de différents types d’outils de CAA selon les contextes et les besoins du moment. Il existe des dispositifs “linguistiquement robustes” qui permettent de s’exprimer totalement et dire tout type de message. Il existe aussi de nombreux outils pour répondre à des besoins précis, comme donner des repères dans le temps ou s’exprimer en cas d’urgence. Ces outils peuvent être mis en place assez facilement par une famille et soutiennent la communication au quotidien. On choisit donc des outils, non pas un seul. Afin de déterminer quels outils s’adaptent le mieux pour la CAA en fonction du profil de l’enfant, il est nécessaire de réaliser une évaluation de la CAA.

« Un seul n’est jamais suffisant »

« One is never enough »

Williams, Krezman, McNaughton 2008

« Ca c’est VRAIMENT important … on ne se limite pas à un seul outil. On découvre les options, on voit ce qui nous correspond pour notre enfant et notre famille, et on se lance ! »

L’équipe HappyCAA

Les outils de CAA qui permettent de communiquer totalement

Aujourd’hui il existe en français de nombreux outils de CAA que l’on appelle “linguistiquement robuste”. Ce sont des outils qui permettent de dire ce que l’on veut, quand on veut, à qui on veut. Ils peuvent être technologiques ou pas, évoluent avec la personne et soutiennent le développement du langage.
Parmi les outils dits robustes, il existe des applications sur tablette, des dispositifs dédiés à la communication ou des classeurs papier (le PODD). Pour certains utilisateurs, on choisira un outil à base de pictogrammes et pour d’autres à base de texte. Afin de vous aider à vous retrouver parmi tous les outils de CAA linguistiquement robuste disponibles en français à ce jour, CAApables propose ce tableau synthétique très utile des systèmes à base de pictogrammes.
L’évaluation en CAA est un processus long et dynamique, car les besoins et les compétences évoluent et on doit adapter les supports pour toujours répondre au mieux. La CAA permet de compenser au handicap et il est donc possible de demander un financement du matériel et parfois de la formation, selon le pays et le contexte. Il faut faire un dossier bien appuyé avec l’aide des professionnels qui suivent l’enfant.

Les outils complémentaires, ou pour se lancer tout de suite

Il existe aussi des outils de communication pour répondre à des besoins précis, avec un objectif plus restreint. Dans une situation d’urgence ou un endroit où l’outil linguistiquement robuste n’est pas accessible, on peut se servir d’un SAMU verbal par exemple, ou un tableau de langage assisté. Pour éviter les mauvaises interprétations d’une communication non-standard, on peut établir un passeport de communication. Des plannings visuels à base de pictogrammes peuvent aider à rassurer et mieux appréhender les transitions. Enfin, les cahiers de vie ou “agendas de communication” peuvent être un support créatif et riche pour permettre à raconter et partager des expériences.

Plus c’est utile et accessible, plus on s’en sert.

« C’est le cercle vertueux de la communication alternative, alors rentrez dans la danse ! »

L’équipe HappyCAA

Signes ou pictogrammes dans la communication alternative et augmentée ?

Pour faciliter la communication par tous les moyens, nous ferons souvent appel aux signes en CAA pour renforcer le message oral et proposer à la personne un autre moyen de s’approprier le langage.  Dans le Makaton, on associe des signes à des pictogrammes et au message parlé pour créer un bain de langage multimodal. Signer avec son enfant permet une communication aisée au sein du cercle familier, quand la capacité motrice le permet. On utilise souvent les signes en complément d’un outil de CAA linguistiquement robuste, avec lequel on peut se faire comprendre auprès des interlocuteurs qui ne connaissent pas les signes.

Comme vous voyez, il y a beaucoup de moyens de soutenir la communication de votre enfant ! On avance pas après pas, on découvre les possibilités, on s’inspire d’autres familles et professionnels qui ont déjà été à notre place et qui ont trouvé des solutions pour surmonter les mêmes défis. Une personne ayant des besoins complexes en matière de communication aura besoin d’outils pour exprimer tout ce qu’elle veut dire et quelle richesse nous attend !

« Avec la CAA, c’est chouette, on peut être créatif pour trouver des solutions, en veillant à ce qu’il y ait toujours un plan B ! »

L’équipe HappyCAA

FAQ

Afin de se retrouver dans les différentes expressions propres à la Communication Alternative et Augmentée, HappyCap Foundation vous propose une Foire à Questions (FAQ) de la CAA :